Influenza aviaire

Depuis plusieurs semaines, on observe une multiplication des cas d’influenza détectés sur des oiseaux de la faune sauvages

Suite à la découverte de deux cadavres de goélands argentés atteints de grippe aviaire à Quimper, une zone de contrôle temporaire de 5 km de rayon qui inclus une petite partie de la commune de Plomelin a été définie par la préfecture. pour voir la carte, cliquez ici.

Les principales mesures : 

– pour les élevages commerciaux, une visite par le vétérinaire sanitaire pour vérifier l’état de santé des animaux et s’assurer de la mise en place des mesures de biosécurité avec en particulier le confinement des animaux s’ils sont élevés en plein air (c’est la DDPP qui se chargera de contacter l’éleveur et le vétérinaire) ;
– pour les particuliers détenteurs d’oiseaux : déclaration en mairie et application de mesures de biosécurité ;
– la surveillance de toute mortalité des oiseaux domestiques par contact avec le vétérinaire ;
– surveillance renforcée de la mortalité des oiseaux sauvages en lien avec l’Office français de la biodiversité (OFB), signalements à faire au 02 95 82 69 24. Quelques recommandations.

Le virus en cause atteint uniquement les oiseaux, il n’est pas transmissible à l’homme.

Les oiseaux de basse-cour doivent être enfermés ou protégés des contacts avec la faune sauvage par des filets.